Comme je vous l'ai dit précédemment, ma miss a eu des problèmes de bronchiolite l'hiver dernier, avec crises d'asthme de surcrois...

L'asthme était une réaction à la fois à l'infection pulmonaire et à son RGO qui provoquait une inflamation permanente de son système respiratoire (le reflux, acide, repartant dans le mauvais tuyau à chaque fois).

Le pédiatre en chef m'a donc fortement conseillé (je dirai même imposé) de la faire dormir en positin de proclive.

Pour ceux et celles qui ne connaissent pas du tout, il s'agit de faire dormir le bébé sur un plan incliné à 40 à 45° environ, la tête en haut, de façon à ce que l'apesanteur diminue fortement les reflux et calme ainsi l'inflamation qu'ils provoquaient.

Alors, je dois dire que c'est plutôt très efficace contre le reflux, c'est clair.

Par contre il y a une période d'adaptation à cette position pour le sommeil qui est plus ou moins longue selon les bébés...

Et cette position nécessite un accesoire sans lequel le bébé finit rapidement en boule au fond du lit !

La culotte de proclive !

Ils m'en ont prêté une durant le séjour à l'hôpital mais le modèle était vraiment très juste pour ma miss qui est plutôt hors gabarit pour son âge (encore aujourd'hui étant donné qu'elle porte du 2ans du commerce depuis ses 10 mois... et va passer incessamment sous peu au 3 ans alors qu'elle a 17 mois).

Je m'en suis donc inspiré mais j'ai modifié toutes les dimensions et un peu la forme pour lui en faire une à sa taille et qui puisse évoluer vu qu'il y en avait pour quelques mois de proclive à venir...

Et voici le résultat !

Culotte de proclive pour Miss n°3

 

Vous imaginez bien que dormir attaché dans cette "culotte" n'est pas une simple affaire...

Et pour mettre la gigoteuse, il faut la mettre d'avance dans le lit, ouverte, le dos sous la culotte, installer bébé, puis refermer la gigoteuse, le tout en essayant de ne pas le réveiller s'il était déjà endormi...

Les deux sangles qui partent sous le matelas en haut sont très longues et s'attachent aux barreaux du sommier pour que tout ça tienne bien.

Il y a trois boutons pressions pour refermer la culotte et que ça supporte le poids de bébé (qui pesait déjà aux alentours de 10 kg à l'époque) avec deux réglages en largeur pour évoluer avec bébé (autrement dit 6 boutons femelles et 12 boutons mâles pour serrer plus ou moins bébé).

 

Culotte de proclive pour Miss n°3

J'ai pris quelques photos durant la conception et si je trouve le temps (et si des personnes sont intéressées), je pourrai vous faire un petit tuto.

Heureusement, maintenant, plus de soucis de culotte de proclive !

Qui est un procédé très efficace ceci-dit !

***